Accueil > La revue de presse

dimanche 1er décembre 2019

Sécurité routière : un ancien pompier imagine une borne à incendie “en plastique” pour sauver les motards

Après la mort de son fils en moto, Christian Chiappini a crée une association pour éradiquer les obstacles dangereux aux bords des routes. Cet ancien pompier a imaginé une balise en plastique destiné à remplacer les bouches d’incendie. Désormais, 70 balises sont installées dans les Bouches-du-Rhône.

Le combat de Christian Chiappini commence en 2008 à la mort de son fils Jimmy. Ce dernier décède dans un accident de moto. Après une chute, il percute une borne incendie.

Depuis ce jour, son père, ancien pompier volontaire, se bat pour éradiquer les obstacles dangereux aux bords des routes. Avec son association, il a imaginé un système de bouche à incendie enterré signalé par une balise en plastique, la balise JC en l’honneur de son fils Jimmy Chiappini.

"Elle peut se plier sous le choc avec un motard, une voiture ou un camion. Contrairement à la bouche incendie, il n’y aura plus de points d’impact", explique Christian Chiappini.

Voir en ligne : France 3 du 29/11/2019 par Jean Poustis

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)