mardi, 21 mai 2024|

17 visites en ce moment

 

Evaluation en laboratoire de casques moto et vélo

Des limites aux normes actuelles

Les normes actuelles testent les casques en situation de choc rectiligne, c’est-à-dire perpendiculaire à la surface impactée. Certimoov ajoute les chocs obliques dans ses tests, ce qui reflète mieux les conditions d’impact réelles (un choc sur une route avec une composante de vitesse horizontale par exemple).

Pour la norme européenne, le critère d’acceptation d’un casque est basé sur l’accélération enregistrée avec une fausse tête rigide qui ne représente pas fidèlement le cerveau humain et qui est peu représentatif des limites de tolérances au choc du cerveau. Certimoov travaille avec une fausse tête plus élaborée et une modélisation mathématique du comportement du cerveau tirée de plusieurs centaines d’accidents. Ces éléments permettent aux biomécaniciens et à Certimoov de se baser sur des critères de blessures plus réalistes et correspondant à la tolérance réelle du cerveau lors d’un impact.

La norme a un critère d’acceptation de type oui/non : soit le casque est accepté par la norme, soit il ne l’est pas. Certimoov permet d’ajouter de la nuance aux tests avec une note de 0 à 5.

Prolonger la lecture : En savoir plus ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème (…)
En savoir plus »