Accueil > La revue de presse

mercredi 27 novembre 2019

À partir du 5/12, soyons solidaires, coopérons !

Tel est le message de Mobicoop, la plateforme de covoiturage libre et sans commission, toute l’année, avec tout pour s’entraider sur Cooperons.Mobicoop.fr

Faisons preuve de solidarité, Coopérons !

Comme Mobicoop le rappelle dans son “Guide Coopérons”, la grève relève d’un droit d’expression dans une société démocratique. Mais en période de grève, c’est aussi plus de monde sur les routes, donc plus de risques d’embouteillages, de pollution, de stress, d’accidents... Le sujet de la grève prévue par les syndicats des transports est complexe : faire la grève ou rester chez soi n’est pas à la portée de tout le monde. Pression des employeurs pour venir travailler, soucis de santé, limitation de la pollution, etc : il y a de multiples raisons pour vouloir covoiturer à partir du 5 décembre. Y compris pour faciliter l’accès aux manifestations pour les grévistes, à Paris comme ailleurs. Mobicoop sort donc de la rhétorique “pour ou contre” pour inviter, tout simplement, à la solidarité. La plateforme coopérative a créé sur son site un espace pratique : Cooperons.Mobicoop.fr. Cette page invite à covoiturer pendant la grève, quelle que soit la destination. Ceci, dans la veine de son projet coopératif qui vise à proposer une transition sociale et écologique.

Une plateforme engagée, face à d’autres startups du secteur de la mobilité

Les plateformes de mobilité classiques proposent souvent, à l’occasion des grèves, des prix réduits. Cela, afin d’attirer de nouveaux utilisateurs, qui par la suite paieront les commissions revues à la hausse. Mobicoop est une coopérative de covoiturage libre et sans commission toute l’année, ne revend aucune donnée personnelle et développe son site en logiciel libre. Aussi, chacun peut prendre une part de la coopérative et participer à la gouvernance de l’entreprise. Objectif : faire de la mobilité partagée un bien commun plutôt qu’un business sur le dos des utilisateurs. Chez Mobicoop, la croissance du nombre d’utilisateurs de la plateforme enrichit la qualité du service de covoiturage, pas les actionnaires !

Les brèves de grève, des histoires pas banales

La coopération en période de grève, c’est covoiturer pour se rendre aux rassemblements ou points de rendez-vous, mais aussi dormir sur le canapé des copains. Comme nous le rapportent celles et ceux qui ont vécu les grandes grèves de 1995, ces moments provoquent aussi des échanges inattendus, de belles rencontres et un formidable esprit de solidarité. Ce sont souvent des points charnières de transformations économiques et sociales, et c’est ainsi qu’avance un pays démocratique ! Mobicoop dédie un espace pour partager aussi les “brèves de grèves” : histoires vécues de grèves d’hier et d’aujourd’hui sur Cooperons.Mobicoop.fr.

Un guide à télécharger avec les solutions pour se déplacer

Sur sa page, Mobicoop met à disposition le “guide Coopérons” : sympa et pratique, il propose des solutions pour covoiturer pendant cette grève, avec notamment des formats d’affichettes à poser sur sa boîte aux lettres ou pare-brise pour proposer du covoiturage.

En somme, Mobicoop invite, dans le secteur de la mobilité, à coopérer toute l’année hors des nouveaux monopoles numériques. Objectif : avec elle et d’autres coopératives des secteurs de l’énergie, de l’épargne ou du voyage, faire basculer une majorité des citoyens-consommateurs français vers des produits et services alternatifs, viables, durables et solidaires pour une société plus équitable. Elle a notamment participé à l’élaboration du Pacte pour la transition avec 60 autres organisations.

(Mobicoop est partenaire de la Mutuelle des Motards)

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)