jeudi, 20 juin 2024|

13 visites en ce moment

 

Le permis de conduire [auto] : un sacrifice inégal pour les familles

Le permis coûte cher. Si presque tous les jeunes finissent par l’obtenir, les inégalités sont grandes parmi les 18-24 ans. L’effort financier est d’autant plus important que les parents sont pauvres et d’autant plus crucial que les jeunes vivent loin des grandes villes. Une analyse extraite du Centre d’observation de la société.

L’examen du permis de conduire est celui qui concerne le plus de personnes chaque année dans notre pays : pas moins de 850 000 personnes obtiennent le permis auto et 100 000 le permis moto. Pour les jeunes, ce document est une étape clé vers l’autonomie et, dès 24 ans, plus de 80 % des jeunes l’ont obtenu, selon une étude menée par l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep, données 2014). Le taux plafonne ensuite autour de 90 % après 30 ans.

Le permis coûte cher. Sans le recours à leurs parents, très peu de jeunes peuvent se le payer. 85 % des jeunes se font aider, pour un montant moyen de 1 400 euros. Logiquement, les enfants issus des familles les plus modestes ont beaucoup moins souvent leur permis que les autres : la moitié des jeunes dont la famille appartient aux 20 % les plus modestes est dans ce cas, contre les trois quarts de ceux dont les parents figurent parmi les 20 % les plus riches.

Prolonger la lecture : Observatoire des inégalités du 04/11/2021

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.