dimanche, 20 août 2017|

4 visiteurs en ce moment

 

Infrastructures dangereuses de Loire Atlantique

MONTBERT - JUIN 2016

L’infrastructure en question est un ensemble de plots en matériau plastique implantés juste avant un passage piétons et un virage dans la rue des Vignes (à hauteur de la rue des Chênes).

Ces plots peuvent faire perdre l’équilibre à un deux-roues motorisé (2RM), et ce même à faible allure.
Il y’a un fort risque d’accident.
En effet, un freinage sur ces plots (juste avant un passage piétons) peut provoquer une glissade. Le véhicule, qu’il soit à 4 roues ou à 2 roues, pourraient alors venir percuter des piétons ou des cyclistes.
Loin de sécuriser, il y a donc mise en danger d’usagers reconnus vulnérables (conducteurs de 2RM, cyclistes et piétons).

La FFMC 44 a adressé un courrier au Maire de Montbert le 16 juin 2016 (copie au Directeur de Cabinet du Préfet de la Loire-Atlantique) lui demandant de retirer de toute urgence cette infrastructure.

A ce jour (13 août 2016), nous n’avons reçu aucune réponse !



**************************************************************************************************
Victoire !

Les plots ont été retirés et un stop a été ajouté au bout de la rue.
Photo du 06 septembre 2016

4 Messages

  • Infrastructures dangereuses de Loire Atlantique 23 janvier 2016 15:45, par Patrick COUNOTTE

    Plusieurs sites à signaler à Nantes. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de précisions, détails, etc.
    1- Sortie porte de la Beaujoire périphérique extérieur. Prendre la file de gauche comme pour aller au Leclerc Paridis. En haut de la bretelle de sortie, quelques mètres avant le feu, un grosse "bouse" de goudron assez large (50 cm ?) en plein milieu de la chaussée, justement là où les motos doivent se positionner. :-(.

    2- En venant de la Loire et en direction de la prairie de Mauve. La bretelle d’accès à la prairie de Mauve et du périphérique est dans un état pitoyable. On est à côté de ma nouvelle usine qui brule du bois pour le chauffage urbain je crois. Il faut commencer par rouler pas trop à droite pour éviter quelques déformations de la chaussée. Mais pas trop car un peu plus loin il y a un affaissement important plutôt sur la gauche de ma chaussée. quand il pleut trop, la chaussée est inondée. Comment je fais ? Ma mot n’eet pas amphibie ??? Si on sort de cette courbe sans dommages, on n’est pas encore complètement sorti d’affaire puisqu’il faut finir la petite grimpette en évitant les autres dégradations de la chaussée. Après, ça va mieux.

    Patrick.

    repondre message

  • Infrastructures dangereuses de Loire Atlantique 29 janvier 2016 08:23, par Patrick COUNOTTE

    Sur l’A811 en direction de Nantes peu après le panneau annonçant la sortie 23 à 1000 mètres. Un trou d’environ 2 mètres de long sur 20 / 30 cm de large et 5 / 10 cm de profondeur. Il est sur la voie de droite pas tout à fait au centre de la voie mais un peu à droite du centre de la voie.

    Je préfère ne pas imaginer ce qui se passerait à 110km/h si un motard se faisait surprendre.

    Roulez donc à gauche de la voie de droite ou carrément sur la voie de gauche.

    repondre message

  • Infrastructures dangereuses de Loire Atlantique 19 mai 2016 08:49, par Guillaume Lallinec

    Bonjour,

    je vous signale un nouveau passage "protégé" rue Paul Bellamy à Nantes, aux environs des carrefours avec la rue Molac et la rue de la carterie.
    Il s’agit d’une bordure béton dont la largeur fait au moins 1 mètre, dont le but est, je suppose, de protéger le piéton traversant à cet endroit (le passage piéton n’est pas nouveau, mais il a été colorisé pour l’occasion). Cette très grande largeur a nécessité de redessiner la ligne continue séparant la voie centrale de la voie de droite, réservée aux bus.

    Cette bordure (ou ce terre-plain ?) e été posée en il y a au moins deux semaines, et n’a à ce jour toujours pas été complétée d’un panneau, permettant aux usagers de le voir à distance. Résultat, on le découvre au dernier moment, avec le risque de monter dessus, voire d’être déséquilibré.

    Ce matin (jeudi 19 Mai), j’ai pu constater un accident, à priori non corporel, du côté "voie de bus", environ 5 mètres avant le passage protégé : le véhicule avait l’avant totalement enfoncé.

    Qu’on cherche à sécuriser le passage piéton est compréhensible, l’endroit, en ligne droite, est propice aux vitesses soutenues. Mais cette manière de faire, avec un passage si large, laisse perplexe sur son utilité. Et une fois de plus on néglige totalement la signalisation visuelle de l’obstacle (et donc on ne protège pas le piéton, puisque si le véhicule arrivant trop vite percute la bordure, il emportera avec lui le piéton).

    L’histoire se répète : Il y a quelques années, lors de la création de la ligne de bus C2 sur ce même axe, l’ensemble des obstacles posés au sol sont resté non visibles, en l’absence de panneau haut et de dispositif réfléchissant, pendant de nombreuses semaines.

    Amitiés motardes.
    Guillaume Lallinec.

    repondre message

  • Infrastructures dangereuses de Loire Atlantique 27 août 2016 09:15, par jean-michel bourget

    Sur le rond point situé le long de la ligne 1 du tram à hauteur d’Ikéa, une plaque de ralentisseur goudronnée de couleur claire a été arrachée et gît en plein sur le passage des 2 roues. Difficile de l’éviter sans risquer de perturber également les automobilistes qui nous suivent et qui s’interrogent sur notre comportement routier.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »