lundi, 21 août 2017|

3 visiteurs en ce moment

 

La sécurité des conducteurs de deux-roues motorisés intéresse-t’elle réellement nos élus ? La FFMC 44 est en droit d’en douter !

La Fédération Française des Motards en Colère de Loire-Atlantique (FFMC 44) a organisé le samedi 27 septembre 2014 une opération « Motard d’un jour ».
La matinée était constituée de 2 parties :
- une partie théorique en salle (limites physiologiques, limites visuelles, limites perceptives, … propres à tous les conducteurs) pour comprendre la difficulté de perception des deux-motorisés (2RM) souvent évoquée par les automobilistes dans certains accidents
- la balade « Motard d’un jour » en passager pour vivre la route et ressentir les mises en dangers potentielles spécifiques aux 2RM que nous dénonçons.

Etaient invités des élus, des responsables de voiries, des journalistes, … afin qu’ils se rendent compte du danger de certaines infrastructures routières pour les deux-roues motorisés et de la pratique quotidienne de la moto.
Rien de tel donc que d’être soi-même sur un 2RM pour se rendre compte du bien fondé de nos revendications et de nos exigences.

60 invitations ont été envoyées à diverses personnes ou organismes du département : élus, responsables de voiries, maires, Préfecture, Conseil Général, Education Nationale, presse, …

Deux personnes, seulement, ont assisté à l’ensemble de la matinée ! Il s’agit de M. Youssef KAMLI, conseiller délégué à la voirie, aux déplacements et à la sécurité routière de la ville de Pont-Saint-Martin et Bruno CAILLABET, directeur de la direction déplacement du Conseil Général de Loire-Atlantique.
Les échanges avec ces 2 invités ont été plutôt constructifs …
Nous avons pu compter sur la présence de M. Noël SUCHEYRE (référent technique 2RM pour Nantes-Métropole) et de M. Bruno ROBERT (chargé de mission 2RM au sein de la Préfecture), eux-mêmes motards apportant leurs propres expériences.

Nous avons reçu trois courriers d’excuses pour absence par manque de disponibilité.
Aucun élu du département n’a répondu présent !

Pire, pour la plupart, les maires des villes traversées par notre balade dans le sud Loire ont prétexté ne pas avoir reçu notre courrier ou notre mail de relance !
Si le courrier s’adressait au maire (faut bien l’adresser à quelqu’un !), il était évidemment précisé que l’invitation s’adressait à toutes personnes en charge des infrastructures et de la sécurité routière au sein de la mairie.

Doit-on en déduire que les mairies concernées estiment maitriser totalement l’art d’aménager leur ville en assurant la sécurité de tous ses usagers ?
Il n’en est absolument rien comme en témoigne les poteaux en bois implantés sur les bas cotés à Saint-Aignan-de-Grand-Lieu, les masses centrales non justifiées et les bacs à fleurs trop près de la chaussée à Château-Thébaud, les ralentisseurs hors normes à Saint-Fiacre-sur-Maine, …

La FFMC 44 rappelle à ces maires que leur responsabilité personnelle est engagée en cas d’accidents graves ou mortels avec mise en cause d’une infrastructure routière.

L’action « Motard d’un jour » est une action militante, constructive et citoyenne de la FFMC 44 basée sur la communication, la prévention, … avant la contestation et la manifestation.

Nous mettons en ligne sur notre site un catalogue d’infrastructures dangereuses types rencontrées sur notre parcours du samedi 27 septembre.
Liste non exhaustive et assez édifiante !
Le lien est ici.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »