lundi, 26 juin 2017|

1 visiteurs en ce moment

 

Action « Nantes, ville rouge pour les motards » samedi 16 février 2013

Nous avons envoyé un courrier début décembre 2012 au Président de Nantes Métropole dénonçant les infrastructures dangereuses qui se multiplient sur l’agglomération nantaise en dépit de la Charte des deux-roues motorisés que Nantes Métropoles et la FFMC 44 ont signée en avril 2008.
L’esprit de la Charte est régulièrement bafoué, ses annexes (fiches techniques des infrastructures) ne sont pas respectées, la concertation n’a plus lieu. Dans les différentes réunions et échanges avec les services de Nantes Métropole, nous avons clairement alerté sur cette dégradation de la concertation, sur la dangerosité de ces infrastructures, …
Et dernier avatar en date ; Nantes Métropole nous demande notre avis sur des infrastructures … qu’elle a déjà installées, qu’elle multiplie et qui sont exactement du type qu’on a précédemment dénoncé !

Nous venons de recevoir une réponse de Nantes Métropole à notre courrier. Et, elle est très loin de correspondre à nos attentes !

Avant même de recevoir la réponse de Nantes Métropole, nous avions programmé l’action « NANTES, VILLE ROUGE POUR LES MOTARDS ».
Ainsi, 20 militants de la FFMC 44 se sont déplacés sur différents lieux de l’agglomération nantaise le samedi 16 février 2013 après-midi.
Ils ont organisé des simulations d’accidents pouvant être causés ou aggravés par ces infrastructures que l’on dénonce.
Un mannequin motard a été jeté au sol, puis son contour a été tracé avec de la peinture blanche.
Des panneaux avec le message « Cettte infrastructure peut tuer un motard. C’est un choix politique de Nantes Métropole ! » ont été posés à proximité.

A Nantes Métropole de réagir maintenant …
A suivre …

Les photos de l’action sont ici.

Le 19/20 de France 3 du samedi 16 février (à partir de 4’ 46") :

L’article de Motomag.com : ici

2 Messages

  • Je souhaitais témoigner tout mon soutien envers cette action. Cela fais plusieurs mois que mes amis et moi-mêmes nous inquiétons de l’augmentation de toutes ces infrastructures qui, avec un seul facteur aggravant (ex pluie), deviennent de véritables casses-pipes pour nous, les deux-roues.
    Le hasard a voulu que je sois la victime de l’une de ses infrastructure jeudi dernier. Le véhicule est mort, et si je m’en sors pas trop mal (seulement des hématomes et entorses) c’est uniquement grâce à ma vitesse peu élevée, l’équipement de protection adéquate (casque intégral, blouson en cuir, gants... ) et de bons réflexes de chute... Mais qu’en aurait-il été d’un jeune peu couvert en plein été, casque au bol visière ouverte et en manteau léger ? ...
    Bref, la politique urbaine de Nantes Métropole est clairement d’opposer aux usagers particuliers de la route tous les obstacles possibles pour les contraindre à renoncer à l’utilisation de leur véhicule personnel. Si cela peut-être dissuasif pour les voitures, ça se traduit par une augmentation démesurée des risques pour un deux-roues...
    Je pense malheureusement que cette chute et la destruction du deux-roues auront raison de moi et que je ne remontrais plus sur une moto ou un scooter à Nantes, car cela est décidément devenu beaucoup trop dangereux ! (comme si déjà les voitures n’étaient pas un danger suffisant...)
    Courage à vous, amis motards !

    repondre message

  • Salut,
    Merci pour ton témoignage. Nantes Métropole ne pourra pas nous dire que leurs infrastructures ne sont pas dangereuses !
    Ouf ! Heureusement que tu t’en sort bien.
    Samedi ; ça se voulait de la prévention ...
    Les voilà prévenu une fois de plus.
    A +

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »