lundi 21 octobre 2019

Reconnaissance faciale : tous fichés … l’immatriculation permanente

Ne souriez pas, l’État et la police vous regardent. Le déploiement de la reconnaissance faciale démarre cet automne, au prétexte de simplifier les démarches administratives.

Alicem, vous connaissez ? Cet acronyme désigne « l’Authentification en ligne certifiée sur mobile », un dispositif de reconnaissance faciale par moyens numériques, dit « biométrique ».
Déjà utilisé en Chine pour le « contrôle social » de la population, la reconnaissance faciale va être utilisée en France, comme le permet un décret n° 2019-452 du 13 mai 2019 validé par le 1er ministre et le ministre de l’Intérieur (JORF n°0113 du 16 mai 2019).

Dans un premier temps, le gouvernement présente Alicem comme une « simplification administrative » pour les papiers d’identité… « Ne vous inquiétez pas m’sieur-dame, c’est pour faciliter vos démarches et éviter des contrôles fastidieux par des agents. »

La suite : ici

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)