dimanche, 19 mai 2024|

7 visites en ce moment

 

Contrôle technique des deux-roues motorisés : réunion entre le Ministère des Transports, la FFM et la FFMC

Le 31 octobre dernier, le Conseil d’État prenait la décision d’abroger le décret du 25 juillet 2022, qui annulait la mise en place du contrôle technique pour les deux-roues motorisés (décret du 9 août 2021).

A l‘invitation du Ministre délégué chargé des transports, Clément Beaune, une nouvelle réunion s’est donc tenue ce mercredi 9 novembre en présence du Président de la Fédération Française de Motocyclisme, Sébastien Poirier et de la Directrice Technique Nationale, Caroline Castillo, ainsi que pour la Fédération Française des Motards en Colère, de Céline Aubrun, Coordinatrice du bureau national et de Didier Renoux, Délégué Général.

Lors de cette réunion, la FFM et la FFMC ont incité à la recherche de nouvelles pistes et une nouvelle fois exposé les raisons de cette opposition à la mise en place du contrôle technique pour les deux roues, à savoir :
 Inutilité du contrôle technique par rapport aux objectifs visés par le gouvernement, que sont la sécurité et l’environnement
 La complexité de mise en place dans le paysage français
 Le pouvoir d’achat des français déjà bien impacté dans la conjoncture actuelle.

Le gouvernement entend et comprend nos arguments et notre mécontentement, dans la continuité de son engagement à nos côtés ayant abouti au dépôt d’une demande de dérogation auprès de la Commission Européenne l’an passé. Malgré cela, le Ministre ne nous a laissé que peu d’espoir quant à une issue positive à cette requête compte tenu de la décision prononcée par le Conseil d’Etat.



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème (…)
En savoir plus »