samedi, 16 octobre 2021|
 

Contrôle technique moto : les raisons de notre refus !

Le projet de contrôle technique moto a connu un curieux feuilleton cet été : le lendemain de la publication du décret qui prévoyait sa mise en place, le Président Macron l’a suspendu ! L’occasion pour les anti-motos de dégainer des arguments plus abracadabrants les uns que les autres, et pour nous de rappeler les raisons de notre refus de ce CT moto inutile !

Il est fondamental pour nous, FFMC, de rappeler que nos préoccupations citoyennes incluent le respect de l’autre, donc vont à l’encontre du bruit excessif de certains, qui nous dérangent voire nous réveillent comme tout citoyen, que nous nous préoccupons du sort de notre planète, dont la pollution est inquiétante, et que la sécurité routière fait partie de nos domaines d’expertise.

Pour bien des opposants à la moto, le contrôle technique est présenté comme un remède non seulement à la mortalité routière des deux-roues motorisés, mais aussi un remède contre le bruit excessif de certains motards, et contre la pollution de nos moteurs thermiques. La plus belle exagération dans ce domaine est sans doute un éditorial du journal Le Monde, qui n’a pas hésité à présenter la suspension du CT par le Président comme pas à "la hauteur des risques climatiques majeurs des années qui viennent", allant jusqu’à un vibrant "nos démocraties auront besoin de responsables crédibles dans leur capacité à faire œuvre de pédagogie et de courage politique afin d’accélérer la décarbonation de nos sociétés" !

La suite : ici



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »