Accueil > Mouvement national > FFMC Nationale

dimanche 29 septembre 2019

Démocratie à deux vitesses

Revenir à 90 km/h, c’est possible... mais impossible ! Les départements qui ont contesté la décision du gouvernement d’imposer le 80 km/h sur l’ensemble du réseau routier pour toutes les routes ordinaires ont finalement obtenu le droit de déroger à la réglementation imposée depuis juillet 2018. Mais avec de telles conditions qu’entre avoir le droit et pouvoir le faire, c’est un peu comme tenter de rallier les pôles à la nage... vous avez le droit d’essayer !

La démocratie… beau système qui permet d’élire librement ses dirigeants, lesquels mettent ensuite en œuvre ce que leur demande le peuple. Voilà pour le principe… pour que ça fonctionne, c’est un peu plus compliqué, mais c’est toujours mieux que la dictature ou le système féodal.

Pour le sujet qui nous concerne ici, notre Premier ministre a décidé en janvier 2018, à l’unanimité de sa conviction personnelle, d’abaisser de 10 km/h la vitesse maximum autorisée en vigueur sur nos routes bidirectionnelles sans séparateur central… ces bi-routes, c’est la majorité de notre réseau routier qui était limité à 90 km/h depuis une quarantaine d’années, période durant laquelle la mortalité routière a baissé de 82% (18 000 morts en 1972, 3 260 en 2018) alors que le trafic de véhicules a triplé sur la même période. Mais bon, la lutte contre l’insécurité routière doit se poursuivre, tout le monde en convient.

La suite : ici

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)