mardi, 18 juin 2019|

3 visiteurs en ce moment

 

Loire-Atlantique : Le département explique pourquoi il ne reviendra pas sur la limitation à 80 km/h

La réduction de la vitesse maximale autorisée (80 au lieu de 90 km/h) sur les routes à double sens sans séparateur central n’est jamais parvenue à faire l’unanimité. A tel point que le Premier ministre a finalement proposé, le 16 mai, aux présidents des conseils départementaux de relever la vitesse sur leur réseau secondaire, s’ils le souhaitaient. Un amendement des parlementaires a confirmé jeudi cette possibilité. Toutefois, cela ne devrait pas avoir de conséquence en Loire-Atlantique.

Le président du département, Philippe Grosvalet (PS), a, en effet, fait savoir qu’il ne revendrait pas sur la limitation à 80 km/h. Dans un courrier adressé à Edouard Philippe, il explique pourquoi.

Source : 20 minutes du 11/06/19 par FB


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »