lundi 16 novembre 2020

Port du masque sanitaire et deux-roues motorisés en Loire-Atlantique : où en sommes nous ?

Pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, des arrêtés ont été pris depuis le 12 août 2020 imposant le port du masque à l’extérieur dans certaines villes du département de la Loire-Atlantique.

Or, ces arrêtés ne mentionnaient pas clairement si les utilisateurs de deux-roues motorisés (2RM) en étaient dispensés comme les personnes pratiquant une activité physique ou sportive (les joggers et les cyclistes par exemple).

La FFMC 44 a alors adressé le 21 septembre un courrier argumenté au Préfet de la Loire-Atlantique lui demandant des précisions et d’exclure totalement les conducteurs de deux-roues motorisés du port du masque obligatoire lorsqu’ils circulent sur leur véhicule pour des raisons évidentes de sécurité routière.

En voici quelques extraits :

Dans le cas du deux-roues motorisé que nous représentons, rappelons que nous circulons obligatoirement avec au moins un casque et des gants (si ce n’est pas appliqué, c’est couvert par d’autres textes) ; ce qui procure un haut niveau de protection. Même si ce casque est un jet, et même avec la visière relevée, la position sur le véhicule suffit à assurer une distance suffisante avec les autres usagers, y compris à l’arrêt.
De plus, comme cela a été démontré, enfiler un casque avec un masque est tout simplement difficile voir impossible, surtout si le casque est un intégral (celui qui offre d’ailleurs le meilleur niveau de protection). Conserver un masque sous un casque est également dangereux, en générant immédiatement une buée importante sur les lunettes (quand on en est porteur) et/ou sur la visière, ce qui nuit bien sûr à la visibilité et à la concentration indispensable à la conduite.

Nous vous demandons donc expressément de clarifier cette situation, afin que le public comme les agents verbalisateurs aient tous la même lecture de la situation, et d’exclure totalement les conducteurs de deux-roues motorisés du port du masque obligatoire lorsqu’ils circulent sur leur véhicule pour des raisons évidentes de sécurité routière.

Il serait incompréhensible que le port du masque soit obligatoire en deux-roues motorisés alors que les joggers et les cyclistes en sont exclus, ceux-ci ne pouvant pas toujours respecter les règles de distanciation physique avec les piétons contrairement aux utilisateurs de 2RM. De plus, les joggers et les cyclistes en produisant un effort physique font que leur hyperventilation augmente le rayon possible de propagation de gouttelettes potentiellement contaminées.

Enfin pour information, suite à une requête déposée par un avocat pour la FFMC Paris Petite-Couronne, le Tribunal Administratif de Paris a ordonné au préfet de modifier son arrêté en supprimant l’obligation de port du masque sanitaire pour tous les usagers de 2 ou 3 roues motorisés en circulation …

Depuis le 24 septembre, tous les arrêtés relatifs au port du masque en Loire-Atlantique sont désormais rédigés comme cela :

Si nous aurions souhaité une exclusion de tous les conducteurs de 2RM du port du masque, c’est cependant une victoire de bon sens … sans avoir été obligé de déposer une requête auprès du Tribunal Administratif comme la FFMC Paris Petite-Couronne (voir ici).

La FFMC 44

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Les commentaires