Accueil > FFMC Loire Atlantique

lundi 29 juillet 2019

L’enfer est pavé de bonnes intentions et la route est pavée d’intentions dangereuses pour les 2RM - Saison 2019 Episode 3-2 : 18 juillet 2019 Préfecture

La sécurité des usagers de 2RM, intéresse t’elle le Préfet de Loire-Atlantique !
Peut-être que oui … mais de loin.

La FFMC 44 a la tête dure ; ça doit venir du port du casque ! Donc, face au refus du Directeur de Cabinet d’interpeller les maires pour leur rappeler leur responsabilité en matière de sécurité routière, notamment liée aux infrastructures implantées sur leurs communes, nous avons adressé à M d’Harcourt, Préfet du département, un courrier en A/R affirmant notre mécontentement.

En voici des extraits : …
« Nous regrettons votre mépris ainsi affiché pour la sécurité des usagers de deux-roues motorisés. Surtout si, en cas d’accident grave, la cause de leur mort (ou du handicap) est liée à une infrastructure … Cependant, si vous n’êtes pas en charge des voiries, comme cela nous a été dit et répété, vous êtes responsable de la politique de sécurité routière traduite en statistique de mortalité, notamment des usagers vulnérables.
Nous constatons donc que la mise en danger, danger de mort, d’un motard, d’un scootériste ou d’un cyclomotoriste, n’est pas un sujet d’importance pour vous ou votre Directeur de Cabinet.
Nous vous faisons cette dernière demande d’audience conformément à toutes nos démarches pour sauver des vies dans le cadre du partage de la route. »

Et M. le Préfet nous a répondu, non pas pour une audience comme nous le demandions, mais après avoir partiellement décliné la responsabilité de l’Etat sur les problèmes en agglomération, en validant notre démarche auprès des maires. En validant et un peu plus en annonçant un suivi des dossiers.

Extrait de la réponse :
« Seules les routes nationales et les routes à grande circulation, quelque soit leur appartenance domaniale (…) doivent faire l’objet d’un avis d’un représentant de l’Etat pour tout aménagement (…) toutes mesures susceptibles de rendre ces routes impropres à leur destination.
Il va de soi que dans le cadre des différents transferts de voiries aux collectivités, celles-ci doivent respecter les normes en vigueur en matière d’aménagement et de sécurité routière ou tenir compte des recommandations techniques dictées par les guides existants.

J’entends bien les alertes que vous m’avez adressées (…), et vous assure du suivi, de la part de mes services, auprès des collectivités concernées. »

Bien, il ne nous reste plus qu’à poursuivre les interpellations des maires en fonction des alertes que les motards nous envoient et à les transmettre pour suivi à M. d’Harcourt ! … Sans oublier de demander de nouveau à participer aux réunions institutionnelles de sécurité routière préfectorales.

Bref du travail en prévision pour la rentrée de septembre !

Pour le Conseil de la FFMC 44 et la commission infrastructures
Pascale Boutet

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)