jeudi, 25 avril 2019|

4 visiteurs en ce moment

 

Évolution de la mortalité routière en France depuis la mise en place du 80 km/h

La FFMC se félicite de la baisse de mortalité enregistrée sur les routes que montrent les données publiées par l’Observatoire interministériel de la sécurité routière disponibles sur le site de la Sécurité routière. Voici les enseignements que nous pouvons tirer de ce bilan provisoire.

L’analyse de la FFMC
Six mois après la mise en place de la nouvelle limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau routier bidirectionnel sans séparateur de voies, à la place du 90 km/h sur ces routes depuis des décennies, le Premier ministre Edouard Philippe affirme lors d’une conférence de presse que la mesure du 80 km/h a fait baisser la mortalité en France… voilà pour les déclarations !

Si l’’étude des « baromètres » mensuels de l’ONISR repris ci-dessous montre que sur les six derniers mois 2018, la mortalité routière a baissé comparativement à la même période de 2017, rien ne permet d’étayer que cette amélioration de l’accidentalité soit due à la baisse de la limitation sur le réseau secondaire. En effet, personne en dispose aujourd’hui des chiffres qui ne concernent que le réseau concerné par ladite baisse !

La suite : ici



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) nous (...)
En savoir plus »