Accueil > FFMC Loire Atlantique

samedi 20 juillet 2019

Là où nos bottes nous mènent … Episode 1 Saison 2019 : DIRO

La FFMC 44 rencontre la DIRO le 25 avril 2019

La défense des usagers en 2 et 3 RM passe, entre autres actions, par la compréhension du modèle de voirie impulsé par et pour des décideurs territoriaux ou nationaux, ainsi que par l’interaction que peut mettre en place la FFMC avec les politiques et les chercheurs en mobilité.

C’est ainsi que le 25 avril 2019, comme chaque année depuis 4 ans, deux bénévoles (membres du Conseil de la FFMC 44) ont foulé de leurs bottes le sol de la DIRO (Direction Interdépartementale des Routes Ouest) à Nantes.

Cette rencontre annuelle avec les responsables techniques, a été instaurée suite à une action de signalement de dégradations des chaussées à la peinture que nous avions menée en septembre 2015 sur le périphérique nantais.
Comme chaque année, et c’est logique, la réunion est en 2 temps : l’année écoulée (2018), puis les projets de l’année à venir (2019)

Pour 2018, nous avons noté :
-  la plus grande part des travaux programmés a été réalisée, mais certains sont ralentis voire suspendus pour des raisons techniques telles que la présence d’amiante dans les chaussées ou les gravats (gestion du retrait et de l’évacuation des matériaux)
-  l’adoucissement du dos d’âne niveau Porte de Goulaine ; le chantier est reporté car le budget a été réorienté sur une urgence suite à de fortes intempéries
-  la déformation au niveau de la porte d’Anjou n’a pas été reprise, elle sera reprogrammée en 2020 ; c’est un chantier d’été. Pour la gestion du flux, le temps du chantier, nous demandons d’éviter l’utilisation du basculement plus dangereux pour les 2RM
-  pour la RN 137, niveau Grand Champ, nous attirons l’attention sur le problème du rainurage qui réduit l’adhérence pour les 2RM. Il y a nécessité de bien alerter en amont … une attention sera portée à ce problème

Pour 2019, nous avons retenu :
-  des travaux de réfection seront faits entre Trignac et Montoir la semaine 20 (sens Trignac vers Montoir). C’est un chantier de nuit avec une grande déviation. Nous soulignons l’état très dégradé de ce tronçon dans le sens Montoir vers Trignac
-  nous alertons sur l’état dégradé de la chaussée sur le tronçon de jonction de Savenay sous le pont et au niveau de la zone à 90 km/h. Pour ce tronçon à 90 km/h, il faut prévoir 3 jours de fermeture complète de la chaussée, le projet est à l’étude pour 2020
-  travaux sur les bretelles : la sortie Pontchâteau centre vers RD sera refaite (glissante), la sortie Bosse des Landes vers Héric sera refaite, la sortie les Six-Croix à Donges sera refaite
-  le retrait des glissières de sécurité remplacées par des glissières en béton se poursuit sur le périphérique nantais ainsi que le retrait des candélabres devenus obsolètes (car plus d’éclairage de nuit)
-  Trignac : la DIRO est responsable de l’échangeur (mur antibruit, infrastructures, etc). Pour des raisons de sécurité les murs de cyprès qui longent la bretelle d’entrée sur Trignac centre seront abattus
- Pont de Cheviré : réfection des marquages au sol dans le sens Sud/Nord pour un passage à 3 voies sur tout le pont (sur le même principe que dans le sens Nord/Sud) avec une voie dédiée à la sortie vers Couëron. Ces aménagements sur 3 voies ne permettant pas d’avoir une voie d’urgence nécessitent une autorisation spéciale de la DSR (Délégation à la Sécurité Routière) et ne se font que sur des tronçons limités à 70 km/h avec contrôle par des radars.
-  État du périphérique nantais : nous signalons le grand nombre de zones détériorées (des nids de poules, pelades, fissures, ornières), même sur des parties refaites récemment. Des « purges » (réparations légères, bouchages de trous et comblements de fissures) sont prévues pour un total de 500 000 € sur le département dont le périphérique nantais. Ce sont des chantiers ponctuels en fonction de l’urgence et des disponibilités des équipes.
- Nous alertons sur les trous (plaques de 2 à 5 cm de profondeur) constatés au niveau des marquages au sol en centre voie ainsi que sur les bretelles d’entrée et de sortie. Zones de déplacement latéral ; donc à déséquilibre accru. Nous soulignons l’aberration qui consiste à repeindre le marquage au sol en passant sur les trous sans les combler auparavant … peindre des trous ! Cela fausse la perception du motard sur la qualité d’adhérence ; donc il y a un grand risque de perte de contrôle !
Réponse : il n’est pas possible de boucher les trous avant de repeindre et la priorité est la réfection des peintures ... Pourquoi ????

Voilà donc les projets à surveiller, ce qui ne nous empêchera pas d’interpeller la DIRO et de dénoncer… nous pouvons nous aussi peindre les trous mais en fluo pour bien les voir !

Nous avons bien fait de traîner nos bottes à la DIRO.

Denis Chaimbault et Pascale Boutet

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)