Accueil > Mouvement national > Moto Magazine

mercredi 5 avril 2017

Les candidats et la sécurité routière

Second volet de l’enquête publiée dans Moto Magazine d’avril 2017 : les candidats à l’élection présidentielle se prononcent sur la privatisation des radars et livrent des propositions sur la sécurité routière.

La privatisation des voitures-radar est un scandale d’État, eu égard :
- aux marchés juteux et opaques en cours de négociation,
- aux conditions de contrôle contestables - comme en témoigne une avocate spécialisée dans le droit routier -,
- à la pression permanente et insupportable que vont exercer ces radars-pièges sur tous les conducteurs.

La conduite de ces véhicules par du personnel externalisé vient s’ajouter aux étapes du contrôle-sanction automatisé déjà abandonnées par les pouvoirs publics. L’État délaisse progressivement une mission régalienne, celle du contrôle des citoyens, au profit d’entreprises privées.

La suite ici

Voir en ligne : Sur Motomag.com

Votre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Les commentaires

  • Bonjour,
    Personne ne met en relation le nombre de morts sur les routes et le nombre de véhicules (2, 4 roues et +)y circulant.
    Si cette comparaison était faite on s’apercevrait alors que le taux d’accident par rapport aux véhicules circulant est très faible, et sans commune mesure avec les années 70 ou 80.
    Il y a fatalement un seuil bas que l’on ne peut pas franchir. Et je crois bien que nous y sommes. Tout le reste quoi qu’en dise ces fumeux hommes politiques n’est qu’un moyen de nous rançonner....