mercredi, 22 septembre 2021|
 

La Finlande ne met pas en place le contrôle technique des deux roues motorisés

Récemment, la Finlande a lancé un débat public sur le contrôle technique périodique des motocycles. Il a également été examiné que des inspections périodiques des motocycles devraient être introduites en Finlande, conformément à la directive d’inspection de l’UE, au début de 2022 ou en 2023.

L’association finlandaise des motocyclistes – et membre de la FEMA – SMOTO a posé trois questions au ministère des Transports et des Communications sur le sujet :
1. La Finlande instaure-t-elle un contrôle technique périodique des motocycles le 1er janvier 2022, à compter du 1er janvier 2023, ou a-t-elle l’intention de poursuivre la pratique actuelle ?
2. La Finlande a-t-elle introduit des « mesures alternatives efficaces de sécurité routière » au sens de la directive ? Dans l’affirmative, quelles mesures ?
3. Comment et qu’a rapporté la Finlande à la Commission sur ces mesures alternatives de sécurité routière, c’est-à-dire les « dérogations » à la directive ?

La suite : ici



1 Message

  • "des inspections périodiques des motocycles devraient être introduites en Finlande, conformément à la directive d’inspection de l’UE, au début de 2022 ou en 2023."

    Donc très concrètement un contrôle technique est mise en place.

    Le titre de l’article est trompeur et l’on pourrait penser que la FFMC est tombé dans l’européisme primaire.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

 
A propos de Fédération Française des Motards en Colère de Loire Atlantique
Nous avons envoyé un questionnaire (il est ici) aux principaux candidats aux législatives dans le département. François De Rugy (député sortant EELV - 1ère circonscription) a répondu au questionnaire sur son site. Sa réponse est ici. Christophe Priou (député sortant UMP - 7ème circonscription) (...)
En savoir plus »